samedi 28 mars 2015

La Consolante de Anna Gavalda

Edition : J'ai Lu
Genre : Contemporain
Pages : 635

Synopsis
Charles Balanda, 47 ans, architecte à Paris, apprend incidemment la mort d'une femme qu'il a connue quand il était enfant et qui incarnait pour lui un univers bien différent de sa famille petite-bourgeoise : un univers de folie, de passion, de douleur même, un univers vivant. A l'annonce de cette nouvelle, il bascule dans l'angoisse et le chagrin. Il perd pied. Dans son couple, dans son travail, dans ses certitudes... jusqu'à ce que sa rencontre avec la lumineuse Kate change sa vision du monde.




Mon avis
Je ne vais pas trop m'étoffer dans cet avis et me contenter de vous dire ce que j'ai pensé de ce livre.
Si j'ai voulu le lire c'est parce que j'avais déjà lu de la même auteure "Ensemble c'est tout" que vous connaissez surement, au moins de nom, et que je l'avais beaucoup aimé, je souhaitai donc découvrir d'autres livres d'Anna Gavalda.

Je savais que La Consolante n'avait pas forcément de très bons avis en me renseignant sur Livraddict mais j'étais tout de même curieuse de découvrir ce livre et de pouvoir en juger par moi même.

Trêve de blablas, parlons du bouquin.
Tout d'abord le livre est divisé en 4 grandes parties qui regroupent plusieurs chapitres chacune.
En commençant ma lecture, j'ai eu beaucoup de mal avec le style d'écriture, l'histoire est racontée à la troisième personne et nous place donc en réel spectateur et un peu à l'écart je dirais, ce qui n'est pas évident pour plonger dans l'histoire, par moments je ne comprenais même pas ce que je lisais.
Ce qui n'a pas aidé également, c'est que le début est plutôt lent, il ne se passe pas grand chose, l'auteure plante le décor dans la première partie et on s'ennuie un peu, alors avec le style d'écriture particulier en plus ça n'incite pas à continuer mais plutôt à abandonner le bouquin, pour moi en tout cas le début de ma lecture fut fastidieux

Mais je n'ai pas lâché, j'ai pris le temps qu'il fallait pour le lire, l'histoire a fini par décoller, je me suis habitué à l'écriture et ma lecture est devenue plus fluide.
J'ai retrouvé le style d'Anna Gavalda comme je l'avais aimé dans son autre roman et j'ai commencé à apprécier l'histoire qu'elle nous raconte.
Ce roman est tout simplement une leçon de vie. Un homme se perd lorsqu'il apprend la mort d'une personne qui a beaucoup compté pour lui durant son enfance et son adolescence. Il n'a plus goût en rien et agit comme un automate. Mais il va rencontrer LA personne lui rappelant quelque peu celle qu'il a perdue et redécouvrir auprès d'elle les petites choses simples de la vie et comprendre que malgré les coups durs il faut savoir se relever. 
Cette histoire est avant tout une histoire de deuil, de reconstruction, de reprise en main et de changement de vie. 

En bref, je trouve que c'est un livre avec une belle histoire, que j'ai apprécié mais sans plus car le début était quand même très difficile et avec un style d'écriture particulier.

Du même auteure, j'ai aussi Je l'aimais à découvrir.

2 commentaires:

  1. il est dans ma pal mais les avis sont plutôt négatifs... il faut que je me lance


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet les avis ne sont pas très bons mais si tu veux vraiment le lire, passe outre et accroche toi surtout pour le début qui est un peu long.

      Supprimer