jeudi 19 février 2015

Autre Monde - T4 : Entropia de Maxime Chattam

Edition : Albin Michel (2011)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 388

Synopsis
La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de ce qui s'est vraiment passé.



Mon avis

De retour avec la suite de la saga Autre Monde, pour ce tome 4 et le début de ce nouveau cycle, je m’attendais à une nouvelle tournure de l’histoire avec nos trois héros en première ligne bien entendu mais ça n’en a pas vraiment été le cas, je vous expliquerai davantage par la suite.

Pour vous situer un petit peu, l’histoire reprend après une ellipse de 3 mois par rapport au tome précédent et à sa bataille ayant fait rage dans les derniers chapitres qui avait finalement abouti par une entente entre Pans et Cyniks. Cette entente est toute fraîche et un peu bancale car il est clair que chaque camp ne fait pas réellement confiance à l’autre mais cela se comprend vu qu’ils étaient ennemis auparavant. Les ambassadrices des Pans, Zélie et Maylis sont donc en charge des négociations avec les Cyniks désormais appelés les Maturs à la forteresse de la Passe des Loups avec leur représentant qui se trouve être le cher Buveur d’Innocence, loin d’être devenu un gentil.

Dans ce tome, il y a donc deux histoires racontées en parallèle, celle de nos deux sœurs ambassadrices et celle de notre Alliance des Trois et pour tout vous dire j’ai préféré en globalité les moments passés avec les sœurs.

Je m’explique, plus j’avançais dans ma lecture et plus j’avais l’impression d’avoir un des tomes précédents revisités car il se passait sensiblement la même chose. En effet une nouvelle menace est découverte avec la présence de créatures hostiles ressemblants étrangement au Raupéroden, d’ailleurs notre cher héros Matt se dit directement qu’elles sont là pour lui alors qu’il n’est pourtant pas le centre de l’univers soit, du coup il lui prend l’envie de partir pour aller chercher des réponses et découvrir ce que cache cette nouvelle menace et bien entendu, sans surprise, Tobias et Ambre vont l’accompagner dans son périple ainsi que d’autres compagnons de route. Tout au long du chemin, ils vont donc faire de nombreuses rencontres avec des créatures diverses et variées plus méchantes les unes que les autres et être traqués par les Tourmenteurs (le Raupéroden en version plus méchant). Pour moi, tout cela était donc un peu du déjà-vu que ce soit dans le déroulement de l’histoire ou la manière de raconter, c’est ce qui m’a déçu dans ce livre.

Sinon, niveau aventure et action, on a notre lot, sur ce point-là il n’y a pas de soucis, j’ai d’ailleurs lu le livre en seulement 2 jours, j’ai réussi à rentrer directement dans l’histoire malgré que j’ai fait une pause dans ma lecture de cette saga après le tome 3.

En bref, légère déception par la tournure de l’histoire dans ce tome mais qui n’en reste pas moins palpitant de par son action présente tout au long du livre. La fin annonce de nouvelles aventures dans une partie du monde encore inexplorée ce qui donne très envie de découvrir la suite ce que je vais faire très rapidement.

Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3


2 commentaires: